Vous êtes ici : Accueil > Les formations > Dispositif UPE2A > Visite des carrés militaires du cimetière Saint Louis par les élèves (...)
Publié : 5 février

Visite des carrés militaires du cimetière Saint Louis par les élèves UPE2A

0 vote

Notre souvenir de la visite du cimetière Saint Louis...

Mercredi 13 janvier 2021, nous, élèves de l’UPE2A, avons visité le cimetière Saint Louis d’Evreux, car nous voyons le sujet des guerres mondiales en classe et nous apprenons aussi à parler de nos souvenirs. Nous avons marché à pied du lycée jusqu’au cimetière. A l’arrivée, nous avons été accueillis par des membres de l’Association du Souvenir français et de la Fondation du Souvenir du Commonwealth. Nous avons fait une photo de tout le groupe, puis, nous avons découvert les différents carrés militaires : français, commonwealth et allemand. Ensuite, nos professeurs nous ont donné un questionnaire à compléter en observant les tombes et en posant des questions aux membres des associations. Nous avons pu déposer une fleur sur la tombe du soldat de notre choix.
Il y avait une journaliste qui a interrogé l’un d’entre nous sur ses impressions !



Crédit photo Y.Barbieri ©


De retour en classe, nous avons écrit des textes pour évoquer nos souvenirs et nos impressions de cette visite. Voilà quelques extraits :

Notre visite au cimetière était un peu particulière, nous sommes arrivés et il y avait deux messieurs qui nous ont expliqué quelque chose que je n’ai pas entendu parce que j’étais derrière.
Tout semblait un peu sinistre à cause du silence et du froid. Il a plu un peu mais pas suffisamment pour ouvrir un parapluie. Il n’y avait rien d’extraordinaire ni aucun mouvement car évidemment ce ne sont que des tombes. L’odeur de la pluie nous a rendu nostalgiques des combattants qui sont maintenant sous terre.

Kuraichilla

A mon arrivée devant l’entrée du cimetière, j’ai vu des tombes, j’ai entendu les bruits : les voitures, les motos, mais à l’intérieur du cimetière, c’était différent, c’était calme.
J’ai senti une rose que la fille a déposée sur la tombe.
J’ai touché l’épée qui se trouve sur les tombes des soldats.

Mamadou Baradji

On a visité le cimetière Saint Louis. On est passé dans la forêt. J’ai vu de grands arbres. En passant devant la Cathédrale, j’ai vu des pigeons. Il pleuvait. Je me suis mouillé un peu.
J’ai vu la forêt, j’ai entendu les cris des pigeons mais je n’entendais pas beaucoup de bruit au cimetière sauf le bruit des voitures. J’ai senti l’odeur de terre mouillée. Personne ne faisait de bruit. C’était calme, l’ambiance dans le cimetière. On comprenait qu’on était dans un endroit sérieux. Tout le monde était sérieux et silencieux.
Il y avait des élèves qui avaient amené des roses pour les déposer sur des tombes. Il y avait des gens qui étaient venus nous parler de l’histoire. La chose qu’on devait comprendre est que si aujourd’hui on vit librement c’est grâce aux soldats et aux gens qui les ont aidés. C’est bien de visiter des cimetières pour mieux comprendre son histoire.

Serdar

Quand on était au cimetière, j’ai vu beaucoup de tombes militaires françaises et allemandes de soldats de la première guerre et pendant la seconde guerre mondiale. C’est un grand cimetière Quand on était là-bas, on avait froid, il pleuvait. Des voitures roulaient à côté du cimetière.
Mahamadou Konte

A mon arrivée devant l’entrée du cimetière, j’ai vu des pierres tombales de morts pendant la seconde guerre mondiale.
Sur un terrain immense, calme ou presque, chaque tombe raconte une histoire grâce au nom, à la date de naissance et de mort.
On peut voir des bouquets de fleurs posés sur différentes tombes.
Ce qui m’a vraiment marqué le plus, ce sont les anciennes tombes en souvenir de ceux qui ont perdu la vie en protégeant leur patrie.
J’ai touché un monument historique qui nous rappelle le passé mais aussi qui montre la conséquence d’une guerre quels que soient les motifs ou la raison.
Finalement il n’y a pas mieux que de vivre en paix ensemble et en harmonie.

Ibrahim

J’ai aimé visiter ce cimetière mais j’ai eu un peu peur de voir tous ces gens qui ont été enterrés
OUIE : j’ai entendu le bruit des voitures.
TOUCHER : quand j’ai touché la tombe d’un des morts j’ai senti un tremblement en moi, j’ai même pleuré.
VUE : j’ai regardé les noms de nombreux morts qui y ont été enterrés.
IMPRESSIONS : il est très difficile de regarder des gens qui sont enterrés là-bas, c’est difficile pour moi, j’en ai pleuré.

Inès