Publié : 3 juillet 2013

Projet "GENOME à l’école"

36 votes

De Septembre 2011 à juin 2013, le lycée Léopold Sédar Senghor d’Evreux sera au travers de ses sections :

- S (Scientifique)
- STL (Sciences et Technologies de Laboratoire)

un des 14 lycées de France à participer au projet "Génome à l’école" soutenu par « Sciences à l’École » qui est un dispositif d’initiative ministérielle qui a pour but de soutenir et inciter des projets de culture scientifiques dans l’enseignement du second degré et de contribuer ainsi au développement des vocations scientifiques chez les jeunes.

Cette opération est mené en partenariat avec l’Ecole de l’ADN, le centre national de séquençage (Genoscope), l’unité de recherche en génomique végétale, l’INRA d’Orléans (unité amélioration, génétique et physiologie forestières) et le conservatoire national de la biodiversité forestière, sur une proposition de l’inspection générale des sciences de la Vie et de la Terre.

Dans l’opération « GENOME à l’Ecole », les lycéens de série générale et technologique (STL) pourront extraire l’ADN, l’amplifier par PCR, visualiser les produits d’amplification et comparer les séquences obtenues pour résoudre différents problèmes en biologie.

L’opération comporte deux axes :

- un projet commun à 13 des 14 équipes sélectionnées, le projet « Populus », dont l’objet est le peuplier noir ; il sera mis en œuvre en 2011-2012 et permettra de « prendre en main » les outils proposés. Il pourra être poursuivi les années suivantes.
- un projet propre à chaque équipe mis en œuvre en 2012-2013.

Présentation du projet 2012-2013 au lycée Senghor : Culture et détection d’un pathogène de la pomme de terre par des techniques de microbiologie et de biologie moléculaire

Les acteurs :
Le laboratoire de microbiologie du froid,
M. Xavier Latour, Maitre de Conférences, Docteur en Microbiologie
Mme Corinne Barbey, phD, Université de Rouen.

Le lycée Senghor,
Mme Chauvin, professeur de biotechnologies, avec 12 élèves de terminale STL biotechnologies dans le cadre de l’approfondissement de la biotechnologie.
Mme Guilleme, professeur de SVT, avec des élèves de première scientifique générale, européenne.

Les grandes étapes du projet :

- Préparation de présentations mutuelles entre élèves de terminales STL et élèves de première scientifique générale
o Aspect théorique sur la culture de la pomme de terre et l’impact des bactéries pathogènes sur la culture de la pomme de terre (premières S)
o Aspects théoriques et techniques de l’identification d’un micro-organisme (terminales STL biotechnologies)

- Présentations mutuelles sous forme d’exposés et d’activités au laboratoire.

Voir le diaporama concernant l’initiation à la microbiologie :

PowerPoint - 493.5 ko

- Mise au point d’un kit de détection d’un pathogène de la pomme de terre.

o Optimisation de la détection de la bactérie pathogène par des techniques de biologie moléculaire par les élèves de terminale STL.

o Mise en œuvre du protocole optimisé par les élèves de premières scientifiques pour apprécier la robustesse du protocole établi.

Les objectifs :
- Promouvoir l’enseignement scientifique et la poursuite d’étude dans le domaine de la microbiologie et de la biologie moléculaire
- Etablir un lien entre un laboratoire universitaire et le lycée général et technologique
- Enrichir mutuellement les compétences des élèves provenant de filières différentes
- Développer l’autonomie des élèves et leur capacité à présenter à l’oral et à l’écrit
- Approfondir les compétences en biologie moléculaire des élèves de terminale.