Vous êtes ici : Accueil > Les formations > Les filières de baccalauréat (jusqu’en 2019) > Les séries générales > Série littéraire (L) > Choix du grec ou du latin en 1ère ou terminale L
Publié : 26 décembre 2010

Choix du grec ou du latin en 1ère ou terminale L

83 votes

Les langues anciennes, un plus pour les études littéraires !

Pourquoi étudier une langue ancienne ?

Etudier une langue ancienne, c’est étudier la littérature et les civilisations antiques, c’est enrichir sa culture générale, améliorer sa compréhension du vocabulaire français et sa maîtrise de l’orthographe.

Pour un littéraire, les langues anciennes sont un véritable atout pour les études supérieures :

-L’étude d’une langue ancienne est obligatoire en classe préparatoire. Et il est ingénieux de s’y préparer dès le lycée.

-Le latin est indispensable aux études de Lettres modernes. Cette langue permet de comprendre l’histoire de la langue française. Et elle est l’objet d’épreuve pour les concours (CAPES, Agrégation).

-Les futurs historiens et archéologues ont tout intérêt à étudier le latin ou le grec, compléments indispensables pour étudier la période antique.

-Le latin et le grec appartiennent aux langues indo-européennes et permettent une meilleure compréhension du fonctionnement des langues vivantes. Le latin est vivement recommandé aux hispanisants.

Qui veut faire des études en Histoire des arts a aussi tout intérêt à avoir une bonne culture générale.

Programme

Comme en seconde, cet enseignement comprend trois heures de cours par semaine et permet l’étude de différents thèmes (le mythe de l’âge d’or, la cité athénienne) ou genres littéraires (théâtre, poésie…).

En terminale, les élèves étudient deux thèmes ainsi qu’une œuvre :
- Œdipe-Roi de Sophocle en grec
- L’Art d’aimer d’Ovide en latin (programme national 2009-2011)

Spécialité ou option ?

Il est possible de choisir une langue ancienne en spécialité. Dans ce cas, lors du baccalauréat, le lycéen passe une épreuve écrite qui porte sur l’œuvre au programme. Le coefficient est de 4.

Le latin, comme le grec, peuvent aussi être une option facultative. Dans ce cas, le lycéen passe une épreuve orale qui porte sur les textes étudiés dans l’année. Seuls les points au dessus de la moyenne sont comptabilisés. Multipliés par trois, ils s’ajoutent à la somme des autres résultats. Ils peuvent alors faciliter l’obtention d’une mention.

Retrouvez le contenu de cet article dans une plaquette à télécharger ci-dessous :

Pourquoi étudier une langue ancienne en série L ?