Publié : 27 mars 2008

DNL (Discipline Non Linguistique) SVT

6 votes

La formation s’articule en deux parties : Seconde d’une part et Première S, Terminale S d’autre part.

crescent

En classe de Seconde les Travaux Pratiques se font en Anglais pendant 1h30 par semaine. Cela nécessite un effort de la part des élèves mais surtout une volonté de s’exprimer. Un élève, bon à l’écrit mais qui ne veut pas participer, n’a pas sa place dans une telle section. Les cours (1h toutes les deux semaines) et les contrôles sont en Français. Les échanges pendant la classe et l’apport de vocabulaire spécifique permettent rapidement aux élèves de rédiger des compte-rendus en Anglais.

parliament

En classe de Première S, pendant 1h par semaine, et en s’appuyant sur le programme de SVT, il s’agit de faire acquérir des connaissances solides en sciences avec du vocabulaire spécifique. Toutes les notions scientifiques sont étroitement reliées à des aspects culturels. On va ainsi aborder l’histoire géologique du Royaume Uni (dans la perspective de la Tectonique des Plaques)et les conséquences de l’exploitation minière au 19° siècle, les années Thatcher, les étapes de la fabrication de la bière,le rôle des pubs et la lutte contre l’alccolisme, l’importance des OGM pour les firmes anglaises, américaines ou indiennes mais aussi les résultats de croisements plus traditionnels....

pub

Cette formation s’articule avec ce qui est fait par les professeurs d’Anglais pendant les trois années de lycée.

En classe de Terminale, en étroite collaboration avec le professeur d’Anglais qui intervient pendant les cours de DNL, on part de l’étude de textes de journaux ou de revues scientifiques. Il s’agit ensuite de donner les moyens aux élèves d’élargir leurs connaissances et leur réflexion. Ainsi, sur un texte portant sur le Génie génétique, on pourra comparer les systèmes de santé dans le monde, la notion d’évolution telle qu’elle est enseignée aux USA ou en Grande Bretagne.. Pour préparer la seconde partie de l’épreuve, il faut élargir encore plus, le candidat pouvant être amené à parler de l’architecture en Grande Bretagne, de l’avortement en Irlande ou aux USA, des relations entre la reine et le parlement britannique...
C’est pourquoi, tout au long de la scolarité de lycée, les professeurs d’Anglais et de DNL doivent apporter le maximum de culture aux élèves. [Les voyages en Seconde : a week in England] et Première sont ainsi un point d’appui important.

Tudor

Le but est non seulement d’avoir la « mention européenne » écrite sur le diplôme du Bac mais aussi de pouvoir suivre sans difficulté les enseignements supérieurs qui sont parfois dispensés en partie en Anglais par des professeurs anglo-saxons et d’acquérir une culture plus élargie.