Vous êtes ici : Accueil > Le lycée > CDI > Les livres que nous avons aimés > Par une nuit où la lune ne s’est pas levée, de Dai Sijie
Publié : 6 novembre 2008

Par une nuit où la lune ne s’est pas levée, de Dai Sijie

0 vote

"Je vois dans votre regard, remarqua le professeur, le grand intérêt que vous portez à ce rouleau, et je tiens à vous mettre en garde, avant qu’il ne prenne une tournure plus passionnée, comme il en fut pour tous ceux qui s’en sont approchés. chez moi aussi, je dois avouer, il a soulevé un fort enthousiasme. Il me semblait qu’en restituant son parcours, si sinueux fût-il, je pourrais mieux parler des empereurs défunts sur lesquels il avait laissé son empreinte, recomposer les fragments disparus de la vie de nobles déchus..."
Les péripéties au cours des siècles d’un manuscrit sur rouleau de soie forment le fil conducteur de ce roman aux récits savemment emboîtés. Dai Sijie, revisitant l’histoire de la Chine et celle du bouddhisme, y rend un hommage fervent aux créations de l’esprit les plus subtiles - et nottamment à la langue écrite ou calligraphiée, qui répand sur chaque page son mystère obsédant.

Portfolio automatique :