Vous êtes ici : Accueil > Les formations > Sections artistiques, cinéma et théâtre > Présentation de l’enseignement Théâtre
Publié : 18 mars

Présentation de l’enseignement Théâtre

1 vote

La section théâtre du lycée Léopold Sedar Senghor

Le théâtre relève dans les lycées de l’enseignement artistique.
Au lycée Senghor, la section théâtre existe depuis 1995. Elle fonctionne en partenariat avec Le Tangram qui met à disposition des comédiens intervenants professionnels et qui propose une programmation à la fois riche et accessible aux lycéens.

Diaporama de présentation de la spécialité Théâtre (axes de travail, objectifs pour l’après bac)


Objectifs

- Découvrir le plaisir du jeu
- S’engager dans un projet collectif
- Approfondir la découverte de soi
- Développer son esprit critique et ses capacités d’analyse
- Acquérir une culture théâtrale et artistique


Organisation

L’enseignement du théâtre dans l’établissement se décline sous deux formes :
- L’enseignement de spécialité, réservé aux élèves inscrits en première et terminale.
- L’option qui est ouverte à l’ensemble des élèves de la seconde à la terminale.



Activité

Les cours ont lieu dans la salle de théâtre de l’établissement (salle 23). Cette salle, spécialement aménagée pour cet enseignement, comporte un espace de jeu et une salle de costumes. Des projecteurs sont également installés afin de créer des effets de lumière.

- La classe de Seconde est consacrée à l’initiation. Un travail de plateau est essentiellement mené dans le but de développer les compétences propres à cette discipline : le corps, la voix, l’adresse, la prise en compte de l’espace et des autres partenaires, le regard, la posture…Cette année permet aux élèves de (re)découvrir le plaisir du jeu et de s’engager dans un projet collectif.
La fréquentation de spectacles, l’analyse de ceux-ci ainsi que la rédaction du carnet de bord amènent également les élèves vers une réflexion dramaturgique et un enseignement plus théorique.

- La classe de Première et de Terminale sont des années consacrées à la consolidation de tous les domaines de la pratique théâtrale, mais aussi à la constitution forte d’une culture théâtrale et artistique. Ces compétences sont évaluées pour l’examen du baccalauréat.

- Les cours sont complétés par l’école du spectateur, c’est-à-dire la fréquentation de représentations théâtrales. Cette pratique de spectateur permet de compléter le travail mené en pratique et d’enrichir sa culture théâtrale.

En option, un parcours d’au moins trois spectacles est proposé aux élèves.
En spécialité, une dizaine de représentations sera vue au cours de l’année scolaire.

- Des présentations de travaux sont organisées à différents moments de l’année : au lycée (salle théâtre, hall, salle de conférences…) et également au théâtre Legendre d’Evreux en fin d’année. C’est l’occasion pour les élèves de se confronter au public et d’échanger à propos de leur travail.

Les épreuves du Baccalauréat (à partir de la session 2021

Élèves de première :

Les élèves inscrits en spécialité théâtre et qui souhaitent abandonner cette spécialité à la fin de l’année de première devront être évalués à l’issue d’une épreuve de contrôle continu. Il s’agit d’une épreuve orale constituée de deux parties :
-Première partie : compétences relatives à la pratique théâtrale

Le candidat interprète une scène, issue du travail mené en classe durant l’année scolaire. Ensuite, le candidat présente la démarche de travail et les choix artistiques qui ont présidé à la réalisation de sa prestation. Le jury peut ensuite proposer au candidat une consigne de re-jeu.

-Deuxième partie : connaissances et compétences relatives à la culture théâtrale et artistique

En s’appuyant sur son carnet de bord, le candidat présente les différents éléments de son par-cours de formation en enseignement de spécialité de théâtre suivi en classe de première, puis il choisit une notion, un spectacle, une expérience qui ont particulièrement retenu son attention et nourrit sa réflexion.

Élèves de terminale :

Pour l’année scolaire 2020-2021, le programme des Tle spécialité théâtre s’articule autour de ces deux questions :
- Tous des oiseaux, Wajdi Mouawad (captation du Théâtre de la Colline, 2019) ;
- Les femmes dans trois comédies de Molière : L’École des femmes (1662), Le Tartuffe (1664) et L’Amour médecin (1665).

L’épreuve des Tle comporte un écrit et un oral (coefficient 16 comme tout enseignement de spécialité).

-Partie écrite de l’épreuve obligatoire : culture théâtrale. Durée : 3 heures 30
Première partie (8 points) : La première partie comporte une question à traiter sous la forme d’un court essai, à partir de l’analyse d’un extrait de captation d’une des mises en scène de référence inscrite au programme. Cette première partie vise à évaluer les capacités du candidat à analyser un court extrait vidéo de théâtre, en s’appuyant sur sa culture de spectateur, ses connaissances théoriques et son expérience de plateau.
Deuxième partie (12 points) : La deuxième partie demande au candidat de formuler une proposition pour le plateau, sur une partie, un aspect ou une composante d’une des œuvres au programme, indiqué par le libellé du sujet. Le candidat justifie son projet de réalisation théâtrale en s’appuyant sur ses connaissances théoriques et son expérience pratique d’acteur et de spectateur.

-Partie orale de l’épreuve obligatoire : pratique et culture théâtrale Durée : 30 minutes

L’épreuve orale est organisée en deux parties : un travail théâtral et un entretien .

-Première partie (12 points) : travail théâtral à partir du travail réalisé pendant l’année et d’un extrait des œuvres inscrites au programme.

-Deuxième partie (8 points) : entretien qui prend appui sur le carnet de bord de l’élève et le travail réalisé durant l’année (pratique théâtrale, spectacle vus et étudiés, rencontre de professionnels, etc.)

- En option, les élèves travaillent à partir d’un programme limitatif qui change tous les ans (thème retenu pour l’année 2020-2021 : « Génération(s) ») et ils sont évalués dans le cadre du contrôle continu.